Notes historiques sur N.-D. de Montroland et sur le prieuré de Jouhe

Front Cover
Chez Gauthier, 1856 - 382 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 346 - Tous les individus de l'un et de l'autre sexe, existant dans les monastères et maisons religieuses, pourront en sortir en faisant leur déclaration devant la municipalité du lieu et il sera pourvu incessamment à leur sort par une pension convenable.
Page 352 - L'Assemblée nationale, considérant qu'un Etat vraiment libre ne doit souffrir dans son sein aucune corporation, pas même celles qui, vouées à l'enseignement public, ont bien mérité de la patrie...
Page 55 - Saint-Pierre, et il veut qu'on y invite dix-huit messires chapelains qui devront y célébrer les offices pour le remède de son âme et de celles de ses prédécesseurs.
Page 22 - Dans l'enceinte même du prieuré, ou voyait encore, au siècle dernier, un espace carré, dont les angles étaient ombragés par quatre vieux noyers. Cette enceinte, toujours considérée comme sacrée, marquait, suivant la tradition, la place qu'occupait un temple consacré à Jupiter. Cette croyance est d'autant plus fondée que le nom de Jouhe, Joa, Jo, Joe, que cette localité a porté à diverses époques, offre une analogie parfaite avec celui du maître des dieux.
Page 104 - ... les meubles et le bétail. Les habitants de Dole effrayés , prièrent le comte de Champlitte de leur envoyer un de ses lieutenants et de laisser dans leurs murs quelques compagnies Albanaises avec l'arrière-ban. On ne parvint à expulser ces bandes indisciplinées que le 12 octobre, et...
Page 22 - Jouhe, plusieurs sépulcres construits avec des pierres plates qui contenaient des ossements et des débris d'armes rongés par la rouille. On en a retiré, entre autres choses, la lame d'un glaive romain à deux tranchants et une boucle de baudrier. Dans l'enceinte même du prieuré, ou voyait encore, au siècle dernier, un espace carré, dont les angles étaient ombragés par quatre vieux noyers.
Page 51 - Montroland : le dimanche à la dévotion du chapelain, le lundi des anges, le mardi et le mercredi des morts, le jeudi du Saint-Esprit, le vendredi de la croix, le samedi de Notre-Dame.
Page 23 - Pan, d'où est venu le nom du village de Sampans. Les Romains avaient placé sur la fontaine d'Archelange l'effigie d'une de leurs divinités, pour détruire la consécration druidique dont elle était l'objet, et cette idole fut ensuite honorée sous le nom de saint Marcou, qui désignait le diable.
Page 139 - Nous sommes entrés dans le cloître qui est contigu à l'église; en face s'est présentée une maison affectée au sacristain, sous laquelle sont la cuisine et le réfectoire des moines et la cave du sacristain. De l'autre côté sont le dortoir, composé de quatre cellules destinées à l'habitation de ces religieux...
Page 172 - ... fait précéder par un manifeste royal , qui rejetait sur les Comtois la violation du pacte de neutralité et qui justifiait la nécessité de mettre la province hors d'état de secourir les ennemis de la France. Il annonçait en même temps avoir enjoint , sous les peines les plus sévères , à ses soldats, de se comporter dans les campagnes comme en pays ami. Ces prétendus ménagements manquèrent leur but...

Bibliographic information