Revue des deux mondes

Front Cover
Au Bureau de la Revue des deux mondes, 1900
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 363 - La Puissance qui dorénavant prendra possession d'un territoire sur les côtes du Continent Africain situé en dehors de ses possessions actuelles, ou qui, n'en ayant pas eu jusque-là, viendrait à en acquérir, et de même, la Puissance qui y assumera un protectorat, accompagnera l'acte respectif d'une notification adressée aux autres Puissances signataires du présent Acte, afin de les mettre à même de faire valoir, s'il ya lieu, leurs réclamations.
Page 145 - Et Ruth ne savait point ce que Dieu voulait d'elle. Un frais parfum sortait des touffes d'asphodèle ; Les souffles de la nuit flottaient sur Galgala.
Page 919 - Voilà, ajoute-t-il, comment en un même instant ce jour-là, le soleil se coucha, et la plus grande lumière qui fût en ce monde pour l'adresse de l'Église de Dieu fut retirée au ciel '. » Sa mort causa une affliction générale.
Page 908 - Il se divise en quatre livres, le premier : Qui est de connaître Dieu en titre et qualité de Créateur et souverain gouverneur du monde ; le second : Qui est de la connaissance de Dieu en tant qu'il s'est montré Rédempteur en Jésus-Christ; le troisième : Qui est de la manière de participer à la Grâce de Jésus-Christ; des fruits qui nous en reviennent et des effets qui...
Page 954 - ... personnes exerçant la même profession, des métiers similaires ou des professions connexes concourant à l'établissement de produits déterminés, pourront se constituer librement sans l'autorisation du gouvernement. Art. 3 - Les syndicats professionnels ont exclusivement pour objet l'étude et la défense des intérêts économiques, industriels, commerciaux et agricoles.
Page 79 - Travailler la science comparée c'est prendre pour devise dans vos études cette parole de Leibniz : " II ya de l'harmonie, '' de la métaphysique, de la géométrie, de la morale, partout.
Page 91 - ... des battements du cœur, de la circulation du sang et des soulèvements de la poitrine. La vraie musique est sœur de la prière comme de la poésie. Son influence recueille, et, en ramenant vers la source, rend aussitôt à l'âme la sève des sentiments, des lumières, des élans. Comme la prière et comme la poésie, avec lesquelles elle se confond, elle ramène vers le ciel, lieu du repos.
Page 150 - Ex. : les livres que j'ai lu ou lus; — les fleurs qu'elles ont cueilli ou cueillies; — la peine que j'ai pris ou prise.
Page 911 - ... c'est que toutes les parties de l'homme, depuis l'entendement jusques à la volonté, depuis l'âme jusques à la chair sont souillées, et...
Page 944 - Je rêve de vers doux et d'intimes ramages, De vers à frôler L'âme ainsi que des plumages, | De vers blonds où le sens fluide se délie, Comme sous L'eau la chevelure d'Ophélie, De vers silencieux, et sans rythme et sans trame, Où la rime sans bruit glisse comme une rame, De vers d'une ancienne étoffe, exténuée, Impalpable comme le son et la nuée, De vers de soirs d'automne ensorcelant les heures Au rite féminin des syllabes mineures, De vers de soirs...

Bibliographic information