Miscellaneous Works of Edw. Gibbon: With Memoirs of His Life and Writings, Composed by Himself, Volume 4

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 220 - That every ftep and every inftant may lead us to the grave, is a melancholy truth. The Myfteries were only open at ftated times, a few days at moft in the / * /Entid vi.
Page 272 - ... déjà à ouvrir les yeux sur les suites malheureuses de la révolte, la tyrannie de leurs nouveaux chefs, et les dispositions paternelles de leur souverain légitime. Dans...
Page 258 - ... porter quelque préjudice à l'une ou à l'autre des hautes » parties contractantes. » Tel fut l'engagement sacré que la France contracta avec la Grande-Bretagne ; et on ne saurait dissimuler qu'une semblable promesse doit s'appliquer avec plus de force encore et d'énergie aux rebelles domestiques, qu'aux ennemis étrangers des deux couronnes. La révolte des Américains a mis à l'épreuve la fidélité de la cour de Versailles, et, malgré les exemples fréquents que l'Europe a déjà vus...
Page 273 - Dès lors il est assez inutile de rechercher les ordres qui furent envoyés aux Indes Orientales, de marquer le jour précis auquel les flottes d'Angleterre ou de France sortirent de leurs ports respectifs, ou d'examiner les circonstances...
Page 258 - ... à fe procurer réciproquement dans toute occafion tout ce qui pourroit contribuer à leur gloire, intérêts, ou avantages mutuels, fans donner aucun fecours ou protection directement ou indirectement à ceux pui voudroient porter quelque préjudice à l'une ou à l'autre des hautes parties contractantes.
Page 270 - Elle se serait épargné la honte de transcrire les manifestes du congrès, et de prononcer aujourd'hui, que les procédés de la cour de Londres forcèrent ses anciennes colonies de recourir à la voie des armes, pour maintenir leurs droits, leurs priviléges et leur liberté.
Page 246 - ... ces forces que Dieu et son peuple lui ont confiées. — C'est en vain que la France essaye de justifier ou plutôt de déguiser sa politique aux yeux de l'Europe par son dernier manifeste, que l'orgueil et l'artifice semblent avoir dicté, mais qui ne peut se concilier avec la vérité des faits et les droits des nations. L'équité, la modération, l'amour de la paix, qui ont toujours réglé les démarches du roi, l'engagent maintenant à soumettre sa conduite...
Page 276 - ... dispute ; et la dignité du roi ne lui permettait point d'accepter ces propositions, qui accordaient dès l'entrée de la négociation, tout ce qui pouvait contenter l'ambition des Américains rebelles, pendant qu'elles exigèrent de SM, que, sans aucune stipulation en sa faveur, elle se désistât pendant un terme long ou indéfini des prétentions les plus légitimes. La cour de Versailles daignait, il est vrai, consentir que celle de Londres traitât avec le congrès, soit directement, soit...
Page 187 - La reconnoiffance fe joignit à l'admiration. Cet arbre qui lui prodiguoit fes glands , cette onde claire où il fe défaltéroit , étoient des bienfaiteurs qui rendoient fa vie heureufe ; fans eux il ne pouvoit fubfifter , mais quel befoin avoient-ils de lui?
Page 158 - ... il ofe facrifier l'hypothèfe la plus brillante, la plus fpécieufe, & ne fait point parler à fes maîtres le langage de fes conjectures ; ami de la vérité , il cherche le genre de...

Bibliographic information