Page images
PDF
EPUB
[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][graphic][merged small]

MAISONNEUVE ET Cie, LIBRAIRES ÉDITEURS
25, QUAI VOLTAIRE, 25.

[blocks in formation]

1518

[graphic][merged small]

a grande famille des Bibliophiles se subdivise à l'infini; comme toutes celles des règnes animal et végétal, elle a ses classes, ses variétés, ses ordres, ses genres, ses sous-genres; zoophytes, articulés, mollusques, fossiles même et anté-diluviens de l'âge quaternaire ou tertiaire, on y trouve de tout un peu; mais sans nous perdre dans les détails minuscules des ramifications, nous ne voulons envisager ici que les deux classes principales, les branches-mères du grand arbre, qui se séparent nettement et hardiment à la première bifurcation: Le bibliophile qui sait lire et aime à lire, et le bibliophile qui aime le livre et qui ne lit pas.

Ce dernier ordre se subdivise évidemment en une infinité de variétés, dont l'énumération nous mènerait trop loin; mais au risque de nous laisser entraîner au courant d'une plume indiscrète, c'est-à-dire bien loin du modeste Avant-Propos que nous demande M. Maisonneuve, nous espérons que le lecteur indulgent nous pardonnera d'entrer dans quelques détails humoristiques sur les caractères distinctifs de

quelques sous-genres, véritables types, dont la physionomie ne manque pas d'une certaine originalité.

Nous fréquentons et nous connaissons tous l'amateur exclusif et intrépide de reliures, qui n'estime un livre, par sous et deniers, qu'en raison de sa couverture; nous n'allons pas voir sa tannerie qu'il appelle sa bibliothèque; mais ce n'est pas sans une certaine appréhension que nous l'écoutons causer de livres ; ce ne sont que gouttières, tranchefiles, coiffes, nerfs, endossages, couture, compartiments, doublures, petits fers, roulettes, dentelles, une technologie compliquée et absolument spéciale; il cite avec estime Nicolas et Clovis Eve, Le Gascon, Du Seuil, Boyet, Padeloup et Derome; mais au point de vue de l'actualité, il ne connaît que Trautz! Trautz, c'est un demi-dieu, c'est le maître des maîtres, c'est le roi des relieurs passés, présents et futurs! et ce n'est pas une comédie, ce n'est même pas au point de vue spéculatif; non, au fond de son cœur, il prise plus un double Liégeois relié en marocain plein par le grand artiste (c'est la formule du jour), que les éditions princeps des grands classiques grecs et latins, dans leur antique et modeste cou

verture.

A côté de cet amateur qui, malgré quelques exagérations, a du bon, et sait assez bien ce qui rentre dans sa spécialité de maniaque, on rencontre trop souvent son singe...., après Tabarin, Bruscambille! celui-là parle avantageusement des chefs-d'œuvre du grand relieur Grolier, des meubles en bois de Boule; celui-là voudrait visiter les dortoirs du collège de France, et ferait décorer le célèbre Poche, auteur d'un dictionnaire non moins célèbre!

Passons vite.

« PreviousContinue »