Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]

Soda

20000000000000000 JOURNAL POLITIQUE,

OU

G A Z E TT E D ES GAZETTE S.

A OU T.

1

Premiere Quinzaine.

la

TUR QUI E. CONSTANTINOPLE (lety Juin.)

Vatre vaisseaux de l'escadre du capitan pacha

blanche; ils avoient été précédés par quatre bácimens qui ont fait voile pour l'Archipel ; deux autres qui vont passer dans la mer-noire , sont chargés de canons, de mâts, de cordages, & autres choses néceffaires pour équiper cinq vaifseaux qui ont été construits dans les différens ports de cette mer. Il reste encore au capitan pacha 10 vaisseaux de guerre qui font mouillés depuis Ber chitz-Taschi jusqu'au premier fort du canal de la mer-noire. Ce grand amiral de l'empire, qui occupe à Belchitz-Taschi un palais devant lequel sont placées 4 pieces de canon, fait observer la plus rigoureuse disciplinę aux troupes de terre & de mer qui sont à ses ordres. Il vient de faire mourir sous les coups de bâton trois galliongis qui avoient volé a un jardinier , son cheval, lon habit & 30 piastres.

Le 27, la Porte fit annoncer au peuple de cette capitale que 15 mille hommes de ses troupes ont attaqué & battu , près de Mendeli, dans l’Yrac-Arabi , une armée de 20 mille Persans, dont 2 mille ont été tués, & le reste a été mis en fuite. On se flatte ici que cet échec sera suivi de l'évacuation de Baflora, & que les Persans rentréront dans leur patrie , où le fophi a besoin de toutes ses forces pour appaiser une révolte que son frere a excitée à Chorafan. On n'a d'autre certitude de la victoire de Mendeli, que plusieurs têtes qui ont été apportées ici , & que l'on dit être celles de divers officiers persans qui ont perdu la vie dans cette action.

Le 28, il arriva ici quatre murses députés para Sahib-Guerai , pour notifier au grand-seigneur que

les Tartares de la Crimée l'ont unanimement élu pour leur kan à la place de Dewlet-Guerai & pour

lui demander en même tems l'investiture. Cette démarche étant conforme au dernier traité conclu avec la Russie on ne doute pas que la Porte ne confirme l'éle&ion du nouveau kan, en lui envoyant les présens d'usage én pareille circonstance. Ce qui confirme cette opinion, c'est que Dewlet-Guerai, malgré toutes ses instances, n'a pů obtenir une audience de S. H., & prince est parii le 1er. de ce mois

pour

aller occuper le château qui lui est destine.

Le même jour, Numan Effendi, nommé minif. "

[ocr errors]

que ce

tre du second rang auprès du roi & de la république de Pologne , eft parci pour se rendre à Warsovie.

Le grand-écuyer du fultan , qui , du plus vil emploi qu'il remplissoit dans le ferrail, étoit parvenu successivement à cette éminente dignité a été déposé , & remplacé par le felicar de S. H. Il est nommé gouverneur de Kutaya en Asie.

[ocr errors]

RUSSIE.

PETERSBOURG ( le 24 Juin. ) L'impératrice alla le 7 de ce mois au château d'Olerki, & fic l'honneur au prince Potemkin, son aide-de-camp général, de dîner chez lui. S. M. I. visita ensuite la manufacture de porcelaine , & témoigna au directeur combien elle étoit fatisfaite de ce nouvel établissement. Pour célébrer ce jour où la manufacture avoir été honorée de la présence de sa souveraine, tous les bâtimens qui la composent furent illuminés.

Le 15, fête de la pentecôte ( vieux style); l'impératrice revint ici, & assista à l'anniver: faire de l'érection des gardes d'Ismaïlow,qui fut célébré au palais d'été avec la plus grande pompe. Après la cérémonie, S. M. retourna à CzarskoZelo.

Le 16, à 8 heures du matin, le roi de Suede arriva ici sous le nom de comte de Gothie ou Gothland , descendit , & dîna à l'hôtel du baron de Nolcken, fon ministre en cette cour: l'aprèsmidi , il fir une visite au comte de Panin i premier ministre , qui la lui rendit , & l'accompagna

à Czarsko-Zelo. Le comte de Gothland tut introduit dans le cabinet de l'impératrice , la parente, qui l'attendoit avec la plus vive impatience : l'arrivée du grand-duc & de la grande-duchesse rendit encore cette entrevue plus touchan

1

se. Le monarque soupa avec la famille imp., & revint ici à une heure du matin.

Le 11, l'impératrice posa la premiere pierre d'une église qu'elle fait construire à fa terre de Kekereksino, à 7 werftes d'ici , en mémoire de la victoire de Tschesmé, & qu'elle a dédiée à St. Jean-Baptiste. M. le comte de Gochland, quiaffifta à cette cérémonie, posa la seconde pierre.

Le même jour 17, il le tint une assemblée extraordinaire de l'académie impériale des sciences, dans laquelle M. Domaschnew, directeur, lui notifia que le roi de Pologne avoit bien voulu être aggréé au nombre des académiciens honoraires externes. M. Euler , faisant les fonctions de secrétaire perpétuel, lut ensuite la lettre de ce monarque.

Łe 21, l'impératrice partit de Czarsko-Zelo pour Pétershoff, où elle se propose de passer tout l'été. S. M. 1., qu'accompagnoit le comte de Gothland, dina en route à la maison de campagne de son grand-écuyer, le comte de Narischkin; à quelques werftes de-là, elle s'arrêta pour faire une visite au comte de Tschernischew , vice-président du college de l'amirauté.

Le comte de Gothland, qui est de retour ici, y a reçu la visite de plusįeurs grands de l'empire, & des ministres étrangers : il examine tout ce que cette capitale offre de plus curieux. Hier 23, ce monarque affifta à un séance de l'acadés mie des arts.

Il y a quelques jours que la grande-ducheffe traversant une rue étroite de cette capitale , son cocher eut la maladresse de faire parter sa voitute sur le corps d'un jeune homme qui en fut dan gereusement blessé. Le cocher continuoit de poufser ses chevaux ; mais cetre princesse, avertie par les cris du peuple, lui ordonna d'arrérer , defcendit de son carrofte, dans lequel elle fit placer de jeune homme , le suivit à pied, & ne le quitta qu'après avoir vu mettre le premier appareil. S. Á. I. a fait depuis quelques visites au malade, qui est presque rétabli , &lui a affuré une pension viagere. « Les princes, a-t-elle dit, ne doivent point faire de malheureux ; & s'il arrive qu'ils en faffent sans le sçavoir, ils doivent réparer le mal dès qu'ils en sont inftruits ».

On a déjà eu occasion de remarquer que lorfque les traits de lumiere émanent du trône, ils

propagent avec la plus grande rapidité. C'est ainli que l'esprit de bienfaisance qui caractérife le regne de l'impératrice,a paffé de la cour dans la plupart des provinces de fon vaste empire , furtout depuis l'introduction de la nouvelle administration. La maison générale d'économie & d'industrie que S. M. 1. a établie dans la province de Kaluga & Tula,a excité la reconnoissance de plofieurs citoyens. Le Sr. Timothée Schemakin a tédé gratuitement à cet établissement un belle maison qu'il poflede à Kaluga,avec un grand terrein adjacent. Le marchand Antoine Chliaftin a donné mille roubles, & s'est engagé à bâtir un hôpital dans la ville de Maffalsk, où il demeure. Le Sr. Gerasime Tschernoy, aussi négociant à Kaluga, s'est également offert à y faire conftruire un hôpital à ses frais.

Extrait d'une Tettre de Smolensko, le ay Avril.

II

l y a quelques années qu'un noble de ce gouvernement, nommé le capitaine Jefimowitsch , qui avoit toujours bien vécu avec sa femme, & qui en avoit eu plusieurs enfans , s'approcha d'elle, lui

coupa gorge avec un rasoir, sans avoir été provoqué par aucune cause de haine ou de division. Le nouveau tribunal de ce duché vient de juger ceia te affaire par un ordre exprès de S. M. Imp. Les

la

« PreviousContinue »