Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]

(9) Nouvelles de divers régimens, no 59. pages 333 Nouveaux attentats contre la liberté de la presse, n'. 63,

550 O Observations sur le compte général de M. Necker, no. 55,

126 Ordre donné par M. de la Fayette le 31 juillet 1790,

173 Ordre de travail du comité des pensions , imprimé parordre de l'assemblée nationale, no. 59,

341 P Pacte (le) de famille, no. 59,

311 Nouveaux armemens, et discussion sur le décret relatif à la conduite que doit tenir la France au sujet de la guerre d'Espagne ei d'Angleterre, idem, 313 Plaintes adressées aux départemens sur la conduite des députés fédératifs, no. 54,

62 d'un citoyen sur une autre Bastille existant à Provins, no 55

137 du gardien des Picpus de Lyon contre le conseil épiscopal de cette ville, no. 58,

290 Préparatifs de guerre, idem,

292 Problême proposé aux Parisiens, no. 53,

13 Procédure criminelle instruite au châtelet de Paris, 'sur

la dénonciation des faits arrivés à Versailles les $ et 6 octobre 1789, no. 64, Dernier mot sur la procédure du châtelet, no. 65;

629 Opinion publique sur MM. d'Orléans et la Fayette, relativement au séjour du ci-devant duc en Angleterre , idem,

638 Procession d'une partie de la garde nationale parisienne dans la rue de Bourbon, no. 61,

419 Projet de conspiration du sieur Cordon, idem; 423

d'éducation nationale, idem, Prospectus de la feuille du cultivateur , idem,

458 Protestation du parlement de Toulouse contre sa destruction, n?. 65,

647

Q Question proposée aux rédacteurs des Révolutions de Paris, no. 542

8a B

585

430

(10)

R

[ocr errors]

Page 28

idem ,

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

Réclamation d'un citoyen contre un agent de change, de plusieurs officiers du régiment Royal-Comtois,

30 de la dame Vaufleury, libraire, inculpée d'avoir vendu des libelles , idem,

ibid. d'un caporal de la garde nationale contre un cidevant marquis , idem,

32 d'un garde du corps contre un article du no. 48 des Révolutions de Paris, idem,

36 des veuves et enfans des soldats du régiment d'Auvergne, compagnons du chevalier d'Assas, idem, 38 des députés fédératifs d'un canton de l'Auvergne,

81 des agens de change, no 55,

119 de M. de Guerchy, colonel du régiment d'Artois,

57 de M. Moreton, contre sa destitution de la charge de colonel du régiment de la Fère, idem ,

242 à l'assemblée nationale, contre un arrêt du propre mouvement rendu sous M. de Calonne, no. 59, 344

d'un citoyen, contre des lettres de la Haye er d'Amsterdam, no 61,

431 I de plusieurs villes, contre le décret qui fixe le placement des tribunaux, n. 62,

493 d'un citoyen d'Orléans, contre l'élection des jugesconsuls dans cette ville , idem,

494 Reine ( discours à la) sur les mécontentemens du peuple,

661 Réplique de M. Péthion à M. de Mirabeau l'ainé, con

cernani; son opinion sur le droit de la guerre et de la paix, no. 53,

23 Réponse aux observations critiques de M. de Vercelles sur le pont de Louis XVI, no. 55,

138 des étudians du collège de Navarre aux reproches des étudians de quelques autrss colléges, idem, 141 Réponse de M. Cainus à M. Necker, no. 57, 229 - à la justification d'un garde du corps, d.

246 Réponse du roi au président de l'assemblée nationale

relativement anx dégâts commis dans le parc de Versailles, no. 65,

644

[ocr errors]
[ocr errors]

( 11 ) Réserres royales, no: 59,

page233 Riolles ( affaire du sieur), no. 63,

549

S Souscripteurs pour la statue de J. J. Rousseau, no. 54, p. 103,, et no. 57,

2557 SPECTACLES. Réflexions sur les pièces de théâtre

Réflexions jouées pendant le séjour des fédérés à Paris, n° 54

79 T Tableau des biens nationaux, et décret sur le placement

des tribunaux, à la fin du ro. 60. Trames ministérielles, et complot pour enlever le roi, no. 63,

553 V Vers du réveil d'Epimenide, no. 533

55 Violation des droits de l'homme et du citoyen, no. 40 ,

120

Fin de la Table du cinquième Trimestre.

A V I S.

Le sieur Aubert fils, successeur du sicur Aubert, dit de la Montagne , seul possesseur du secret des colliers anodins, vus et approuvés par la faculté de médecine , depuis le 20 novembre 1755, dont , depuis près d'un demisiècle, le public a reconnu l'efficacité, pour tempérer les grandes douleurs et pour faciliter la ponsse des dents des enfans, éviter les fièvres et convulsions qu'elles occasionnent, continuera de procurer au public ce préservatif inappréciable; et, vu la rigueur des temps , et pour en faciliter l'usage , il prévient qu'il les donnera à 4 liyres 10 sols, au lieu de 6 livres qu'ils ont toujours été vendus. Il est nécessaire de mettre ces colliers aux enfans le

que faire se pourra , pour les garantir des accia dens qui leur surviennent avant les dents:

Il faic aussi des envois en province.

Le sieur Aubert demeure présentement rue du Temple, entre la marchande de modes et le fourreur, pend son tableau, no. 126, or face du Temple

plus tôt

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
« PreviousContinue »