Mémoires du maréchal Ney, publ. par sa famille, Volume 2

Front Cover
1833
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 241 - ... dans son intégrité ; à la défense de l'Empereur , des lois de la République et des propriétés qu'elles ont consacrées; de combattre par tous les moyens que la justice, la raison et les lois autorisent, toute entreprise qui tendrait à rétablir le régime féodal ; enfin vous jurez de concourir de tout votre pouvoir au maintien de la liberté et de l'égalité, bases premières de nos constitutions. Vous le jurez!
Page 134 - La politique de la Suisse a toujours été considérée, en Europe, comme faisant partie de la politique de la France, de la Savoie et du Milanais , parce que la manière d'exister de la Suisse est entièrement liée à la sûreté de ces Etats.
Page 92 - ... suisses. •< Vous vous êtes disputés trois ans sans vous entendre; si l'on vous abandonne plus longtemps à vous-mêmes , vous vous tuerez trois ans sans vous entendre davantage.
Page 132 - ... et qui ayant accompagné de leurs vœux, et plusieurs de leurs secours et de leurs armes, les ennemis de la France , avaient une tendance à chercher hors de la France l'appui de leur patrie.
Page 16 - De tels projets, depuis longtemps sans exemple, à l'égard d'une aussi puissante nation , ne pouvaient manquer d'amener les plus fatales conséquences. Assaillie de toutes parts, la République a dû porter partout les efforts de sa défensive, et ce n'est que pour le maintien de sa propre indépendance qu'elle a fait usage des moyens qui étaient dans sa puissance et dans le courage de ses citoyens. Tant qu'elle a vu que ses ennemis s'obstinaient à méconnaître ses droits, elle n'a compté que...
Page 130 - Etat fédératif. Vouloir la vaincre, ne peut pas être d'un homme sage. Les circonstances, l'esprit des siècles passés avaient établi chez vous des peuples souverains et des peuples sujets. De nouvelles circonstances, et l'esprit différent d'un nouveau siècle...
Page 438 - Le présent acte fédéral, ainsi que les constitutions particulières des dix-neuf cantons, abrogent toutes les dispositions antérieures qui y seraient contraires; et aucun droit, en ce qui concerne le régime intérieur des cantons et leur rapport entre eux, ne peut être fondé sur l'ancien état politique de la Suisse.
Page 95 - Il n'est aucun homme sensé qui ne voie que la médiation dont je me charge est pour l'Helvétie un bienfait de cette Providence qui , au milieu de tant de bouleversements et de chocs , a toujours veillé à l'existence et à l'indépendance de votre nation ; et que cette médiation est le seul moyen qui vous reste pour sauver l'une et l'autre. « Car il est temps enfin que vous songiez que si le patriotisme et l'union de vos ancêtres...
Page 94 - Enfin tous les individus licenciés des armées belligérantes , et qui sont aujourd'hui armés , déposeront leurs armes à la municipalité de la commune de leur naissance. « Le sénat enverra trois députés à Paris : chaque canton pourra également en envoyer.
Page 431 - L'avoyer ou bourgmestre du canton directeur joint à son titre celui de Landamman de la Suisse. Il a la garde du sceau de la République helvétique ; il ne peut s'éloigner de la ville. Le Grand Conseil de son canton lui accorde un traitement particulier et fait payer les dépenses extraordinaires attachées à cette magistrature.

Bibliographic information