Biographie nouvelle des contemporains [1787-1820].

Front Cover
Dufour, 1827
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Common terms and phrases

Popular passages

Page 241 - Conservez» moi votre amitié, dans quelque » lieu que la fortune me conduise, » et comptez à jamais sur la mienne. » Je n'oublierai jamais ce que j'ai »vu de vous pendant le temps »trop court que nous avons passé »ensemble. J'admire votre noble »loyauté et votre beau caractère , »autant que je vous estime et que »je vous aime; et c'est de...
Page 247 - Malheureux et excellent père ! quiconque a pu vous voir de près, et vous bien connaître, sera forcé de convenir (s'il n'est un insigne calomniateur) que vous n'aviez dans le cœur ni la moindre ambition, ni aucun désir de vengeance ; que vous possédiez les qualités les plus aimables et les plus solides; mais que vous manquiez peut-être de cette fermeté qui fait qu'on n'agit que d'après sa propre impulsion; que, d'ailleurs, vous accordiez votre confiance avec trop de facilité , et que les...
Page 220 - Q t connaître l'acte d'accusation sur lequel il allait être jugé ; son étonnement fut grand en voyant que cet acte d'accusation était précisément le même que celui qui avait été dressé contre les Girondins, ses ennemis, et sur lequel ils avaient été condamnés à mort, et exécutés huit jours auparavant. On ne s'était pas même donné la peine d'en faire un autre qui...
Page 209 - Le roi est informé et mécontent , monsieur, de la disposition où vous êtes de vous joindre à son armée. Le refus constant qu'il a cru devoir faire aux instances les plus vives, de ce...
Page 218 - Gironde, qui parvint même à faire rendre, le 16 décembre 1 792, un décret qui bannissait du territoire de la république tous les membres de la maison de Bourbon qui se trouvaient encore en France; mais ce décret fut rapporté deux jours après par l'influence de la Montagne.
Page 9 - YIKJSUS. dini divise l'air ! avec quelle adresse il exprime le son de toutes les cordes de son instrument! Avec quel art , en un mot , il épure et travaille le son ! LETTRE XXX.
Page 9 - Il néglige la difficulté; mais il la crée sans le vouloir, parce qu'il est dans la nature du grand maître de ne rien faire de facile. Toute sa musique est asservie à l'art de l'archet, qu'il possédait dans la dernière perfection. Voilà pour-, quoi ses sonates ne font plus le même effet, si elles ne sont exécutées suivant son école.
Page 257 - plus jeune que vous, et j'occupe »une plus grande place que celle »que je vous donne. » Cette marque d'estime du monarque n'était point une garantie de la capacité du contrôleur.
Page 26 - ... ministre genevois. De grandes économies lui suscitèrent une foule innombrable de petits ennemis, et nourrirent contre lui de grandes haines. Le premier, il perfectionna ou plutôt il établit un système de comptabilité universelle et précise; depuis Sully, la France avait à peine fait un pas dans l'administration des finances. Il...
Page 234 - Espagne , les princes n'eurent plus d'autre pensée que d'aller la rejoindre ; mais le dénûment auxquels ils étaient encore une fois réduits, et la guerre entre l'Espagne et l'Angleterre, opposaient à leurs désirs des obstacles difficiles à surmonter. Une seule voie paraissait praticable pour eux : c'était de se rendre d'abord à la Louisiane , qui, à cette époque, formait une partie des états du roi d'Espagne, et de passer ensuite à la...