Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]

de Mr. le Marquis de Vitcaux, femme d'Antoine du Prat, Baron de Thiers de Thouy, Seigneur de Rhosny, se trouva la plus proche Héritiere du sang de Châlon. Elle étoit fille unique de Charlotte de Châlon Epouse de François d'Alegre, Comte de Joigny : Charlotte de Châlon sa Mere étoit arriére-petite fille de Jean de Châlon Prince de Neufchâtel & Va lengein, Baron d'Arlai, & de Jeanne des Baux Princesse d'Orange; & ainG la proximité du sang prouvéë, Mr. le Marquis de Viteaux à juste titre est en droit de dce mander à être préféré à tous autres prétendans à la succession des Biens de la Maison de Châlon, & nommément à la Principauté de Neufchâtel & Valengein, & de protester contre la possession que le Sérénillime Roi de Prusse en a prise , & dans laquelle il s'est fait maintenir par le Traité qui vient de se conclure à Us trecht.

[ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors]

Axe de Protestation faite de la part du

Marquis de Viteaux.

Nous soussignés Nous étant transportés dès le mois de Janvier de l'An de grace

[ocr errors][ocr errors]

mil sept cens douze dahs la Ville d'Utrecht, afin d'y agir en vertu & pour les fins marquées dans le Pouvoir qui nous avoit été donné par Haut & Puissant Seigneur Louis Antoine du Prat, Chevalier, Marquiş de Viteaux, le cinquiéme Janvier de la sufdite annéë, & n'aiant pas trouvé que le Congrès s'y ménageât en la forme accoû. tuméë par l'entremise d'aucun Médiateur à qui nous pússions avoir recours, & au. pres de qui nous püssions faire les diligencts convenables ; Nous n'avons pû faire rien de mieux, afin de faire valoir & conserver les Droits confiés à nos soins, que d'en informer les principaux Ministres des Partiës Belligérantes dont le Congrès étoit composé, & de publier dans le lieu mê. me de son assemblée un Ecrir contenant les raisons & moïens sur lesquels ces Droits font fondés, lequel pût en instruire dans le tems présent & dans l'avenir la societé des Nations. Ce qui n'aiant pas empêché que par le Traité de Paix signé l'onziéme Avril entre tres Haut tres Puissanc & tres Excellent Prince Louis XIV. par la grace de Dieu Roi tres Chretien de France & de Navarre, notre Souverain Seigneur & Maitre , & tres Haut tres Excellent &

tres

Dous

tres Puissant Prince, Frederic Guillaume par la grace de Dieu Roi de Prusle, ainsi que par plusieurs autres Actes, le Séré. piffime Roi de Prusse ne se trouve maintenu dans la possession de la Principauté de Neufchâtel & Valengein, au préjudice des Droits du dit Seigneur Marquis de Viteaux notre Commertant , avons en vertu de notre Pouvoir protefté, & protestons contre cette disposition par devant le Vénérable Magistrat & Régénce de la Ville d'Utrecht ; déclarant que nous n'y acquiescons en aucune maniere, mais que nous en apellons à des tems plus favorables à la juftice, afin que les Droits du Seigneur notre commettant n'en puissent être réputés moios légitimes. Et Pour plus grande Notoriété de cette Proteftation, nous la déposons en Original, ainsi que notre Pouvoir, dans les Archives de l'Hôtel de Ville d'Utrecht, Requérant le Vénérable Magiftrat & Régence de nous accorder Acte du dépôt, ainfi que des susdites Protestations que nous avons signéës de notre main propre & scelléës du Cachet ordinaire de nos Armes. Fait à Utrecht le quinziéme Avril, l'An de grace mil sept cens treize. étoit figné (L.S.) Frischman de Rosenberg. CoCopië du Pouvoir donné par Mr. le Mars

quis de Viteaux.

ar devant les Conseillers du Roi No.

taires au Châtelet de Paris fous-lignés, fut présent Haut & Puissant Seigneur Louis Antoine du Prat , Chevalier, Marquis de Viteaux, issu en droite ligne par la branche d'Anne d'Alegre fa Tris-aïeule femme d'Antoine du Prat, Baron de Thiers de Thoury, Seigneur de Rhosay, Garde de la Prévôté de Paris, laquelle étoit fille unique du second mariage de Charlotte de Châlon Epousc de François d'Alegre, Chevalier, Comte de Joigny, Seigneur de Precy & de Cadot, Grand Maîtrc des Eaux & Forêts de France, laquelle Charlotte de Châlon étoit arriere-petite Fille de Jean de Châlon Prince de Neufchâtel & Valengein en Suisse, Baron d'Arlai, & de Jeanne des Baux, Princesse d'Orange; Et en cette qualité le dit Seigneur Marquis de Viteaux plus habile

à fuccéder tant aux Principautés Souveraines de Neufchâtel & Valengein & de celle d'Oránge, qu'à tous les autres Biens de la Mais Ton de Châlon-Orange, atendu qu'au tems

du

du décès de Philbert de Châlon Prince d'Orange dernier Mâle de cette Maison, décédé en mil cinq cens trente, & de René de Nassau-Châlon son Neveu, décédé en mil cinq cens quarante trois, l'un & l'autre sans enfans, la dite Dame Anne d'Alegre étoit la plus proche & la plus habile du fang de Châlon à succéder à toute l'Hoirië Châlonoise, à l'exclusion de tous autres parens collatéraux qui étoient pour lors plus éloignés des dits Seigneurs Princes décédés, le dit Seigneur Marquis de Viteaux demeurant à Paris , en fon Hôtel, ruë de Grenelle, paroisse S. Sulpice, a constitué son Procureur Général & Special la personne de Mellire Jean Casimir, dit Frischman de Rosenberg, Chevalier, Baron de Ransoniere, Seigneur de Chan. gey, Conseiller du Roi en ses Conseils, ci-devant Envoié Extraordinaire de Sa Majesté en Allemagne , auquel il donne pouvoir de pour lui & en son nom comparoir par devant qui & en tel lieu qu'il apartiendra , où il sera traité de la Paix pro- . chaine entre Sa Majesté & les autres Puistances avec lesquelles Elle ett à présent en guerre, & là reclamer en faveur du dit Seigneur Constituant la possession des dites Tom. IV.

E

Prin.

[ocr errors]
[ocr errors]
« PreviousContinue »