Portefeuille de mil huit cent treize, ou, Tableau politique et militaire, Volume 1

Front Cover
1825
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 90 - Votre mari est un fort brave homme sur le champ de bataille, mais il est plus faible qu'une femme ou qu'un moine quand il ne voit pas l'ennemi : il n'a aucun courage moral.
Page 53 - Sa sainteté exercera le pontificat en France et dans le royaume d'Italie, de la même manière et avec les mêmes formes que ses prédécesseurs.
Page xxx - ... manifester encore aujourd'hui. Les calamités qui désolent la péninsule et les vastes contrées de l'Amérique espagnole doivent exciter l'intérêt de toutes les nations et les animer d'une égale sollicitude pour les voir cesser. Je m'exprimerai , monsieur , d'une manière que votre excellence trouvera conforme à la franchise de la démarche que je suis chargé de faire , et rien n'en montrera mieux la grandeur et la loyauté que les termes précis du langage qu'il m'est permis de tenir....
Page 74 - Napoléon, empereur des Français, roi d'Italie, protecteur de la confédération du Rhin, médiateur de la confédération Suisse, etc., etc. — Sur le rapport de notre ministre de l'Intérieur; Notre Conseil d'État entendu, Nous avons décrété et décrétons ce qui suit : Art. 1".
Page 38 - C'était un moyen de plus de resserrer toutes les parties fédératives de l'empire, et de contenir en paix tout ce qui demeurait en dehors. J'aurais eu mes sessions religieuses comme mes sessions législatives; mes...
Page 5 - Studzianca, et fit aussitôt, malgré une division ennemie, et en sa présence , jeter deux ponts sur la rivière. Le duc de Reggio passa , attaqua l'ennemi , et le mena battant deux heures ; l'ennemi se retira sur la tète du pont de Borisow.
Page 2 - ... toutes les nuits, non par centaines, mais par milliers, surtout les chevaux de France et d'Allemagne. Plus de trente mille chevaux périrent en peu de jours; notre cavalerie se trouva toute à pied ; notre artillerie et nos transports se trouvaient sans attelage. Il fallut abandonner et détruire une bonne partie de nos pièces et de nos munitions de guerre et de bouche. Cette armée si belle le 6, était bien différente dès le 14, presque sans cavalerie, sans artillerie, sans transports.
Page 362 - Roi a garanti à l'armée la conservation des grades, emplois, solde et appointements dont elle jouit à présent: il promet aussi aux généraux, officiers et soldats qui se signaleront en faveur de sa cause, inséparable des intérêts du peuple Français, des récompenses plus réelles, des distinctions plus honorables que celles qu'ils ont pu recevoir d'un Usurpateur, toujours prêt à méconnaître ou même à redouter leurs services. Le Roi prend de nouveau l'engagement d'abolir cette conscription...
Page 461 - Haute- -il ésie, du comté de Glatz, et des principautés de Breslau , d'Oels et de Brieg. Elles n'entreront, ni dans cette partie de la Silésie, ni dans les pays qui ne feront pas partie des lignes d'opérations. La x ville de Potsdam sera exempte du passage des troupes et de garnison française ou alliée.
Page 53 - Dans les six mois qui suivront la notification d'usage de la nomination par l'Empereur aux archevêchés et évêchés de l'empire et du royaume d'Italie, le Pape donnera l'institution canonique, conformément aux concordats, et en vertu du présent induit. L'information préalable sera faite par le Métropolitain. Les six mois expirés, sans que le...

Bibliographic information